Night Driver un jeu sur Atari

night-driver
Chun Li      0

Night Driver un jeu sur Atari

Ce titre est un jeu d’arcade développé par Atari dont la sortie date du mois d’octobre 1976. Il s’agit d’un des premiers jeux vidéo de course à la première personne et il se démarque également par son gameplay intemporel. Ce jeu est aussi disponible sur Commodore 64 à l’époque, sur Game Room et Arcade.

Description de Night driver

Dans ce soft, le joueur prend le contrôle d’une voiture qui doit être conduite le long d’une route pendant les heures de la nuit. Il a donc à faire attention à ne pas l’écraser sur les côtés de la route. Le jeu est commandé avec une pédale simple, une roue pour la direction, le bouton feu pour accélérer le véhicule. En revanche, on ne trouve pas le levier de quatre sélections pour le changement de vitesse dans cette version. Le joueur peut choisir entre trois modes au lancement : le mode novice, pro et expert. Le jeu propose 8 variations. Certaines sont chronométrées et dans ce cas le joueur essaie de marquer le maximum de points pendant 90 secondes.

Test du jeu

Dans ce titre, les virages sont plus fréquents et plus dangereux sur les pistes les plus difficiles. Au fur et à mesure qu’on avance dans le jeu, la route devient plus étroite et plus sinueuse. Après avoir obtenu 300 points, le joueur bénéficie d’un temps de bonus égal au temps du jeu, mais le score retourne à zéro après 1000 points et il est possible de gagner encore 300 points. Le mode expert est le plus facile pour atteindre un temps supplémentaire une fois qu’on ait maîtrisé le jeu. Compte tenu de la limitation de technologie d’arcade à l’époque, le design de la voiture que le joueur a à conduire n’est pas réellement adapté pour l’écran. Mais le fait que le conducteur roule la nuit permet aux développeurs de faire un environnement avec les graphismes limités de l’époque. Les rues, les bâtiments, les arbres n’ont pas besoin d’être dessinés car il fait noir. Mais sur la version d’Atari, on retrouve des véhicules supplémentaires et des maisons et des arbres sur les côtés de la route.

Il y a deux versions de cabinet de véhicule dans ce jeu. La version verticale et la version cockpit. Dans cette dernière, un cockpit ouvert en fibre de verre avec le changement de vitesse est monté à droite du siège.

Malgré son âge et son niveau technique très pauvre comparé aux jeux vidéo de course de nos jours, Night driver peut séduire non pas avec son graphisme ou sa conception sonore, mais avec son gameplay. En effet, même si les routes et l’environnement sont peu dessinés avec le fond noir, la sensation de vitesses est déjà là avec le bouton feu. Ce qui permet la compétition sur la vitesse maximale. Dans la version arcade où le joueur peut gérer le changement de vitesse du véhicule, la réalisation est beaucoup plus intéressante. En bref, Night driver est une prouesse non négligeable au milieu des années 70.

night-driver-atari